Critique Super 8

null

Il y a 30 ans sortait l’ovni de Steven Spielberg : E.T. Magique et émouvante, cette pépite de Spielberg s’inscrivit comme la référence culte en matière de science fiction. 2011, J.J. Abrams jeune réalisateur prometteur prend la relève. La tâche va se révéler plus ardue qu’il n’y parait. « Super 8″: c’est 6 ados, une catastrophe ferroviaire et des phénomènes inexplicables. D’entrée de jeu, le ton est donné! J.J. Abrams opte pour l’aspect rétro, old school. Plongé au coeur des Etats Unis des années 70-80, au fin fond d’une ville de l’Ohio, guidé par de jeunes protagonistes caricaturaux (le geek, le passioné d’explosifs …etc) menant leur enquête, rappelant étrangement « les Goonies » de Richard Donner. Réputé pour ses scénarios casse-tête et complexes J.J. Abrams étonne. Un retour en enfance parfaitement transposé grâce à une réalisation subtile et habile. Un condensé de » E.T » et « District 9″ auquel Abrams vient ajouter sa patte « Cloverfield ». Une photographie lumineuse et éclatante de couleurs vives qui a pour faculté d’émerveiller le spectateur à chaque plan. Comme à son habitude, J.J Abrams nous gratiphie d’une entrée en matière épatante pouvant faire palir un certain Michael Bay. Porté par de jeunes talents, tous plus ou moins prometteurs (mention spéciale à Elle Fanning), Super 8 représente une alternative à Avatar et aux autres blockbusters actuels. Seulement, on retrouve ici une caractérisque plutôt déplaisante de J.J Abrams, à savoir : l’effet « Lost ». Une première partie représentant un très bel hommage à Spielberg, laissant penser que Super 8 aurait sa place au panthéon du cinéma de Science Fiction. Malheureusement lors de la seconde partie, le doute plane. On peut reprocher à Abrams de céder à la facilité, multipliant les scènes d’actions grand spectacle, faisant passer « Super 8″ pour un film pop corn. De plus Abrams n’apporte pas réellement sa touche personnelle. On a d’avantage l’impression de voir du « réchauffé ». Super 8 divise. Certains apprécieront le côté nostalgique, mixant le cinéma d’aventure et de science fiction des années 80, alors que d’autres condamneront le manque d’originalité. Malgré tout Super 8 reste un bon film ayant le mérite de réunir toutes les générations.

Critique Super 8 12-e250fac34

Par Mat

0 commentaires à “Critique Super 8”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
CAMEROON24 .. l'info camero... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog du niveau intermédiaire
| fellationx69
| Gregmontres