Critique Le Petit Fugitif

Critique Le Petit Fugitif lepetitfugitif4copie

Trop longtemps oublié, « Le Petit Fugitif » est à  la fois un monument du cinéma indépendant Américain, ainsi qu’une source majeure d’inspiration pour « La Nouvelle Vague Française », en particulier « Les 400 coups » de Truffaut. Morris Engel nous conte l’histoire du jeune Joey, victime d’une sombre farce de la part de son grand frère, se faisant passer pour mort. Se croyant coupable du pseudo meurtre, le jeune Joey fugue. De Brooklyn à Coney Island, du regard fasciné aux plages bondées, des attractions à la tentation : « Le Petit Fugitif » est un magnifique moment d’errance et de découverte aux côtés du jeune protagoniste, un retour à l’âge de l’innocence. Sublimé par le noir & blanc, réalisme épatant (caméra 35 mm au coeur de la foule) et un casting plus vrai que nature : « Le Petit  Fugitif » fait partie des films à voir pour tout cinéphile, ne serait ce que pour son influence dans l’histoire du cinéma.

175-ef5cae6e25

Par Mat

0 commentaires à “Critique Le Petit Fugitif”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
CAMEROON24 .. l'info camero... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog du niveau intermédiaire
| fellationx69
| Gregmontres