Critique 12 hommes en colère

Critique 12 hommes en colère henryfondadans12hommese

Avec « 12 hommes en colère » : Sidney Lumet réalise son oeuvre ultime . Le destin d’un jeune homme accusé du meurtre de son père est remis entre les mains de 12 jurés. Tout semble l’accuser, son destin scellé, jusqu’à ce que le 8 ème juré se lève et s’oppose à sa condamnation. Dès cet instant Sidney Lumet captive, combinant mise en scène épurée et scénario brillant, duquel résulte un huit clos à l’atmosphère oppressante et étouffante dont lui seul avait le secret (« Un après midi de chien »). « 12 hommes en colère » constitue aussi bien un film juridique précurseur, qu’un plaidoyer contre la peine de mort. Reposant sur des dialogues subtils et recherchés, le film ne s’essouffle jamais. De plus celui-ci est porté par des acteurs tous plus convaincants les uns que les autres, Henry Fonda en tête. Un classique du genre qui n’a pas pris une ride. A ne manquer sous aucun prétexte !

185-ac05a10c44

Par Mat

0 commentaires à “Critique 12 hommes en colère”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
CAMEROON24 .. l'info camero... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog du niveau intermédiaire
| fellationx69
| Gregmontres